Nom : Fort Picolet

Commune : Cap-Haitien

Etat de conservation : Ruine

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : Coloniale française

Date de construction 1736-1741

Description: Élément du système défensif colonial français, le Fort Picolet, composé de deux batteries superposées, d’un chemin de ronde et d’une muraille longeant la côte, fut commencé par M. de Larnage en 1736 et terminé par M. du Coudreau ingénieur, en 1741. Une partie du mur d’enceinte fut détruit lors de l’explosion de la poudrière, (16 pluviose, an X). Contrôlant les bateaux de gros tonnages obligés de passer entre la pointe Picolet et les récifs du Grand-Mouton, le Fort Picolet joua sous le commandement du général Henry Christophe, un rôle important lors du débarquement de l’expédition française de février 1802, en bloquant pour un temps l’accès au port du Cap à l’escadre commandée par le capitaine général Leclerc. Des remparts du fort Picolet, Christophe écrivit ces phrases célèbres: « Si vous avez la force dont vous me menacez, je vous prêterai toute la résistance qui caractérise un général; et si le sort des armes vous est favorable vous n’entrerez dans la ville du Cap que lorsqu’elle sera réduite en cendres, et même sur ces cendres je vous combattrai encore ».

* * *


 

Nom : Fort Magny / Batterie de Grisgris

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation :  Ruine

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Etatique

 Période Historique : XVIIIe siècle

 

Description: Élément du système défensif colonial français, le Fort Magny est situé au Nord du Carrénage, au Cap-Haitien et contrôlait les bateaux de moyens tonnages entrant en rade du Cap. Il reçut les restes du Général Étienne Magny, héros de l’indépendance, d’oû le nom de Fort Magny qui prévalut. La batterie de Gris-Gris, armée de six mortiers qui défend le Fort St-Joseph, est aussi très intérieure. Elle jetait des bombes sur les passes à une grande distance.

* * *


Nom : Fort aux Dames

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Ruine

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de moellons

Titre de Propriété : Etatique

 Période Historique : XVIIe siècle

 

Description: Elément du système défensif colonial français. (XVIlle siècle), cette petite batterie basse est située un peu à droite du Fort Saint Joseph et joue le rôle d’intermédiaire entre ce dernier et l’extrémité Nord de la ville du Cap. Son objet était de renforcer le contrôle des passes, de battre les escarpements du rivage à sa droite comme à sa gauche.

Ce petit fort a été malheureusement entièrement squattérisé.

* * *


Nom : Fort Saint Joseph

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XVIIIe siècle

Date de construction : 1748

Description: Elément du système défensif colonial français, cette batterie située au Nord du Carénage, sur la route de Rival, Cap-Haïtien, est fermée du côté de la mer par un parapet à embrasure et du côté terre par un mur percé de meurtrière. Le Fort Saint Joseph fut bombardé en 1788 par Toussaint Louverture.

* * *


Nom : Citadelle Henri

Commune : Milot

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de roches, Mortier de chaux et de résine, briques

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XIXe siècle

Date de construction : 1804-1820

Description: La Citadelle Henry est perçue à la fois comme un “ouvrage militaire et un manifeste politique et constitue l’un des meilleurs témoins de l’art des ingénieurs militaires au début du XIXe siècle. La description du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) donnée en Mai 1982, pour le classement du monument au rang de Patrimoine mondial de l’Humanité est éloquente et met en exergue la beauté et la complexité de cette construction militaire. Ce plus grand élément du formidable réseau de fortifications haïtiennes est en processus de restauration continue par I’ISPAN.

* * *


Nom : Site fortifié de ramiers

Commune : Dondon

Etat de conservation : Ruine

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XIXe siècle

Date de construction : 1811

Description: Localisé au sommet du morne Ramiers, dans la commune de Dondon et dominant la vallée de Brostage, ce site fortifié complète le rôle que joue la Citadelle Henry dans le système défensif postcolonial. Situé dans le prolongement Sud de la chaîne du Bonnet-à l’Evêque. Il est composé de 4 redoutes à forme de pyramide tronquée auxquelles on ne pouvait accéder qu’à l’aide d’un pont Levis, aujourd’hui disparu, d’une résidence en ruines et de logements de troupes également en ruines. Ce monument historique groupé est situé à l’intérieur du Parc National Historique Citadelle, Sans-Souci, Ramiers (PNH-CSSR) classé Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1982.

* * *


Nom : Fort Belly

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Ruine

Catégorie : Fortification, Architecture militaire

Matériaux : Maçonnerie de moellons

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XVIIe siècle

 

Description: Localisé sur la route Cap-Haitien-Labadie, ce petit fort est situé au-dessus du village touristique de « Labadie » (plage de Coco). Il est constitué d’un parapet à embrasure ceinturant du côté de la mer des baraquements en maçonnerie constituant des casernes. Les Anses à Viviaud et Belly étaient toutes deux susceptibles de favoriser de petits débarquements, ce qui a fait décider d’y placer  plusieurs pièces de gros calibre parfaitement capables d’empêcher l’approche d’éventuelles chaloupes de débarquement.

* * *


Nom : Briqueterie Leconte

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Maçonnerie de roches, briques

Titre de Propriété : Privé

 Période Historique : XIXe siècle

 

Description: Elle a été construite par Cincinatus Leconte, entrepreneur capois, avant sa présidence. Afin de répondre à la forte demande en brique lors de la reconstruction de la ville, après le séisme dévastateur du 7 mai 1842. Cette période de reconstruction se situe surtout à la deuxième moitié du 19e siècle, lors de la croissance économique qu’ont connu la ville et sa région à la faveur de la guerre de Sécession aux USA (exportation de produits agricoles dont le coton vers les USA). La famille Cziakoski d’origine Polonaise construisit une autre briquerie sur l’Habitation Couepé près de Milot.

(Source : L’illusion Héroïque de Marc Peart)

* * *


Nom : Pénitencier du Cap

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Endommagé

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Maçonnerie de roches, mortier de chaux

Titre de Propriété : Etatique

 Période Historique : Coloniale française XVIIIe siècle

 

Description: L’ancien pénitencier du Cap-Haitien est composé de deux groupes de bâtiments construits au XVIIIe siècle et reliés par un mur de clôture. Ces deux groupes de bâtiments correspondent à l’hôpital de la Providence et les Prisons civiles du Cap-français. Cet ensemble fut transformé en établissement carcéral probablement vers la fin du XIXe siècle.

En 1994, alors occupé par les forces armées d’Haïti, il fut soumis à un pillage systématique par la population. Classé patrimoine national, l’ensemble est en cours de restauration.

* * *


 

Nom : Pont Colonial de Breda

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Bon état

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XVIIIe siècle

Description: Ce pont fut construit à l’époque coloniale et constitue l’une des plus importantes infrastructures réalisée lors de la colonisation française. Une ancienne plaque datant de l’époque y fut alors apposée. Une seconde plaque apposée après les réparations réalisées suite au séisme de 1842 indique “Fait par Etienne Thélémaque, Directeur du Génie, Mairie du Cap-Haïtien 1844” (ou 1847- illisible). Une seconde réparation de ce pont fut réalisée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle car on retrouve sur le parapet des briques « Leconte » produites par la Briquerie Leconte. (Source: Société capoise d’Histoire)

* * *


 

Nom : Palais Sans-Souci

Commune : Milot

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine

Matériaux : Maçonnerie de roches, mortier de chaux

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XIXe siècle

 

Description: Le palais de Sans-Souci est l’élément principal d’un ensemble architectural comprenant divers édifices qui répondait à la nécessité de concentrer autour de la résidence royale l’essentiel des fonctions administratives de la nouvelle monarchie créée en 1811. Entouré d’un massif montagneux couvert d’une végétation luxuriante, le Palais, ses dépendances, les casernes, ateliers, résidences et différents bâtiments d’état sont groupés en amphithéâtre sur une superficie d’environ 8 ha. Le site de Sans-Souci fait partie du Parc National Historique, Citadelle, Sans-Souci, Ramiers, classé Patrimoine de l’Humanité en 1982.

* * *


Nom : Place d’Armes du Cap

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Bon état

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Maçonnerie de roches, mortier de chaux

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XVIIIe siècle Réaménagé en 2002

  

Description: La Place d’Armes ou Place Notre Dame, située dans le centre du Cap-Haitien, fait face à la Cathédrale du Cap et était ornée d’une fontaine coloniale qui fut démolie en 1944 et remplacée par une statue de Dessalines. Ce lieu vit l’immolation du marron Makandal en 1758, le supplice des révolutionnaires affranchis Lacombe en 1789. Sur son site fut proclamé, par le commissaire Sonthonax, en août 1793, l’affranchissement général des esclaves de la province du Nord. La place Notre-Dame a été complètement réaménagée en 2002.

* * *


Nom : Résidence Antenor Firmin

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation :

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Roches, bois, tôles

Titre de Propriété : Etatique

Date de conservation : 1896

Période Historique : XIX e siècle

 Description: Anténor Firmin, est l’auteur de  « l’Egalité des races humaines ». Candidat à la présidence de la République et farouche défenseur d’un régime politique basé sur le respect des lois et de la personne humaine, Anténor Firmin fit de sa résidence située à l’angle des rues Vaudreuil et Notre-Dame (actuellement rue 18-j) au Cap- Haitien, le quartier général du firminisme. Pillée en juin 1902, elle fut achetée par le Gouvernement Haïtien en 1953, pour servir de local à la préfecture. Cet édifice logea jusqu’en 1990, une Ecole Privée à l’étage et le Musé du Cap-Haïtien au rez-de-chaussée. Après l’incendie qui le détruisit partiellement en en Octobre 1990, l’ISPAN réquisitionna l’immeuble et y fit poser les scellés. Cette résidence, classée patrimoine national, est, cours de restauration.

* * *


Nom : Alliance Française

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Architecture civil

Matériaux : Roches, bois, tôles

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XIX e siècle

 

Description: Située à l’angle des rues 15 B-D, cette maison à deux niveaux avec balcon de bois, logeant l’Alliance française du Cap-Haïtien est typique de l’architecture capoise du XIXe siècle.

* * *


Nom : Maison Altieri (BRH)

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Réstauré

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Briques, bois, tôles, roches

Titre de Propriété : Privé

Date de conservation : XIX e siècle

Période Historique : 1880

 Description: Elément important de l’architecture du Centre Historique de la ville du Cap, la maison Altieri tire son nom d’abord de son propriétaire, un instituteur corse qui aurait émigré au Cap-Haïtien à la fin du XIXe siècle et ensuite du fameux magasin “La maison Altieri et Co.” qui y logeait depuis 1885. A plus d’un titre, la maison Altiéri est un témoin privilégié de cette école de beauté. Consolidée et reconstruite entre 1880 et 1885, puis fermée et déchouquée en 1986 à la chute du régime des Duvalier, l’immeuble devint la propriété de la Banque Nationale de Crédit qui le vendit en 1991 à la Banque de la République d’Haïti.

  * * *


Nom : Maison Dignitaire

Commune : Milot

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Maçonnerie de briques, bois, tôles, moellons

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XIX e siècle

 

 Description: Maison typique “de dignitaire” à Milot. Probablement reconstruite après le tremblement de terre de 1842, cette maison reprend tous les éléments de l’architecture du XVIIle siècle : trois pièces, toiture pentue avec croupe et linteaux de baies en arcs surbaissés. Encore habitée, elle est en excellent état de conservation.

* * *


Nom : Marché Clugny

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Architecture en fer

Matériaux : Métal

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XVIII e siècle

Date de construction : 1890

 Description: Témoin de l’architecture civile du XIXe siècle, cette immense Halle en fer et fonte fut construite en 1890 sous la présidence d’Hyppolite pour abriter le marché Clugny. Ce marché avait été établi par ordonnance royale le 12 janvier 1764 et le marché des nègres dès 1765.

* * *


Nom : Mairie du Cap

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Bon état

Catégorie : Patrimoine, Architecture urbain

Matériaux : Briques, roches, tôles

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XXe siècle

 

Description: Bâtiment typique des constructions administratives de la première moitié du XXe siècle. Elle est localisée sur la place de la cathédrale du Cap-Haïtien et loge les services principaux de la mairie du Cap-Haïtien.

* * *


Nom : Cathédrale Notre Dame de l’Assomption du Cap

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : En bon état

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux :

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XVII e siècle

Date de construction : 1670

Description: Cette cathédrale est un témoin de l’architecture civile coloniale française. Son frontispice ou portail est composé de deux ordres, le premier dorique, et le second ionique. La porte principale est décorée de quatre colonnes accouplées, deux de chaque côté, encastrées dans le mur, jusqu’au quart de leur diamètre et couronnées d’un fronton triangulaire dans lequel sont sculptées les armes de France. Cette église fut gravement endommagée lors du tremblement de terre de 1842. Elle doit son aspect actuel notamment à d’importantes modifications effectuées en 1941 et 1942.

* * *


Nom : Église Immaculée Conception de Milot

Commune : Milot

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Béton et ardoise

Titre de Propriété : Etatique

Date de construction : 1811

Période Historique : XIX e siècle

Description: La chapelle de Milot, de forme circulaire, est de style classique et composée d’une coupole, de portiques, frontons, d’accrotaire et de colonnes doriques. Cette architecture attire s’impose somptueusement à l’entrée du Parc National Historique, Citadelle, Sans-Souci, Ramiers. Elle fait partie d’un grand ensemble architectural avec le Palais de Sans-Souci qu’Henry Christophe fit construire à Milot à 20km du Cap-Haïtien, au pied du chemin d’accès à la Citadelle.

* * *


Nom : Calvaire du Cap et Chapelle

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Maçonnerie de roches, bétons

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XX e siècle

Date de construction : 1918 et 1943

 Description: Le 3 octobre 1946, trois ans après l’ouverture du chantier, la première messe fut célébrée dans la nouvelle chapelle, à loccasion de la fète de sa patronne. Le projet fut réalisé grâce à une offrande de 10.000 gourdes proposée par Eugène François Daniel, commerçant du Cap.

L’évêque du Cap décida de la construction de la chapelle proposée, sur le morne du feu, derrière le Calvaire qui, lui, fut élevé en 1918.

* * *


Nom : Église Saint Louis Roi de France

Commune : Quartier Morin

Etat de conservation : En bon état

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Maçonnerie de roches, briques

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XVIII e siècle

Date de construction : 1780

Description: L’église Saint Louis Roi de France du Quartier Morin, assez jolie, est placée à 2,500 toises du rivage dans le Sud, et à 1,100 dans l’Ouest de la Grande-Rivière du Nord. Cette chapelle est dédiée à Saint Louis dont la fête patronale est célébrée le 25 août.

* * *


Nom : Eglise Saint Pierre

Commune : Limbé

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Maçonnerie de roches, béton

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XX e siècle

 

Description: Eglise catholique romaine avec clocher central au niveau supérieur et deux tours latérales, l’ensemble représente le symbole de trinité triangulaire. Les nefs et les bas-côtés de l’église sont remarquables à partir des trois entrées.

* * *


Nom : Eglise Notre Dame de la Nativité

Commune : Acul du Nord

Etat de conservation : Restauré

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Maçonnerie de moellons, béton

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XIX e siècle

Date de construction : 1872

Description: Le 30 mai 1872, l’archevêque du Cap posa la première pierre de la nouvelle église paroissiale devant remplacer la précédente bâtisse tombée en ruines. L’Église fut bénie le 29 mai 1881 par Mgr Hillion, évêque du Cap.

* * *


Nom : Eglise Saint Jacques

Commune : Plaine du Nord

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine, Architecture religieux

Matériaux : Maçonnerie de roches

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : XVII e siècle

Date de construction : 1680

Description: Cette vieille église, construite en maçonnerie de roche se trouve dans un état vétuste, Elle est située dans le littoral de la Plaine du Nord, non loin des ruines d’une construction, tous deux datant des premiers établissements espagnols dans les régions Nord et Nord-Est. Le petit clocher de cette chapelle laisse croire qu’il s’agit d’une vigie généralement situé à l’avant-garde d’une fortification.

* * *


Nom : Monuments de Vertières

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Site Historique

Matériaux : Bronze

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XIX e siècle

 

Description: Vertières est le lieu témoin où la bataille décisive de l’indépendance eut lieu le 18 novembre 1803, bataille au cours de laquelle les troupes haïtiennes vainquirent celles de l’armée française. Cette bataille opposa les troupes commandées par le général Rochambeau et celles commandées par Jean Jaques Dessalines général, né esclave. Cette bataille fut la dernière de l’expédition française de St-Domingue.

Ce monument, érigé à la mémoire des héros de l’armée indigène, est situé dans la section rurale du Haut du Cap, à l’entrée de la ville du Cap-Haïtien.

* * *


Nom : Bois Caiman

Commune : Milot

Catégorie : Site historique

Matériaux : colonial

Titre de Propriété : Etatique

 

 

 

Description: Malgré les différentes hypothèses rencontrées sur l’endroit précis où eut lieu la cérémonie vaudou dite du Bois Caiman organisée par Duty Boukman le 22 août 1791, la tradition orale fait croire qu’elle se situerait sur le site de l’ancienne habitation Lenormand de Mézy au Morne Rouge. Il fut le point de départ de la grande lutte conduisant à l’épopée de 1804. C’est un haut lieu du syncrétisme religieux haïtien, haut lieu de synthèse des grands cultes africains.

* * *


Nom : Fossé Capois

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Bon état

Catégorie : Site historique

Matériaux : Maçonnerie de blocs

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XX e siècle

 

Description: Ce monument a été érigé sur le lieu d’inhumation et en l’honneur de Capois la Mort, héros de la Bataille de Vertières. Il est situé sur l’habitation la Génévrée, section communale de Roucou. Il est constitué d’une butte et d’une stèle portant le buste de Capois.

* * *


Nom : Délégation du Nord

Commune : Cap-Haïtien

Etat de conservation : Bon état

Catégorie : Architecture Civil néoclassique

Matériaux : Maçonnerie de blocs, de ciments et bois

Titre de Propriété : Etatique

Période Historique : XX e siècle

 

Description: Ancienne préfecture du Cap-Haïtien comme en témoigne cette photo d’époque, ce bâtiment public très bien préservé loge aujourd’hui la Délégation départementale du Nord.

* * *


Nom : Résidence Oreste Zamor

Commune : Limonade

Etat de conservation : Préservé

Catégorie : Patrimoine architectural urbain

Matériaux : Briques, bois, tôles, roches

Titre de Propriété : Privé

Période Historique : Inconnue

 

Description: On ne sait que peu de choses de cette résidence ancienne qui, selon la tradition orale, aurait appartenu à Oreste Zamor. Erigée dans un style qui aurait pu appartenir à l’époque coloniale, on ne connait pas la date de sa construction.

* * *


 

Leave a Comment