L’ISPAN a été créé par décret le 29 mars 1979. C’est un organisme technique déconcentré sous tutelle du Ministre de la Culture.

Il a pour mission:

 1.- De dresser l’inventaire et de procéder au classement des monuments, des sites et des ensembles historiques de la République d’Haïti

2.- De réaliser des études de projets de protection, de restauration et de mise en valeur de monuments, de sites et  d’ensembles historiques ; d’assurer la direction et le contrôle des travaux d’exécution de telles interventions;

3.- D’aider à la promotion et au développement d’activités publiques ou privées visant à sauvegarder le Patrimoine National;

4.- De recueillir, traiter et diffuser toutes informations et documentations relatives au Patrimoine architectural et monumental, national et international.

L’ISPAN a exécuté, depuis sa fondation, de nombreux projets de restauration et de mise en valeur d’éléments du patrimoine national. On peut citer celui de la mise hors d’eau de la Citadelle Henry et l’assainissement du site et Palais Sans-Souci. Ces deux éléments du patrimoine bâti sont classés Patrimoine Mondial par l’Unesco en 1982, suite à la requête de l’ISPAN. D’autres projets de restauration actuellement en cours concernent les suivants:

  1. Le Palais aux 365 portes à la Petite-Rivière de l’Artibonite.
  2. Le Fort Jacques à Fermathe (Belle-Vue La Montagne)
  3. L’Ancienne prison de la ville de Jacmel.

 En plus de la du leadership exercé dans le classement des monuments, des sites et centres villes historiques, l’institution, a réalisé le premier inventaire scientifique des biens immobiliers à haute valeur culturelle de la République d’Haïti. Cette activité réalisée dans la ville de Jacmel contribue à la prise de conscience collective de la richesse architecturale et de la diversité du patrimoine bâti de la ville.

Représentativité 

La Direction Régionale Nord au Cap-Haitien, est le bureau le plus important de l’ISPAN qui dispose d’une Représentation Centrale à Port-au-Prince. A Jacmel, une antenne est mise en place depuis 2010 grâce à un appui ponctuel de la Coopération Espagnole dans un premier temps et la prise en charge par l’État haïtien dans un second temps.

 Sur cette lancée, l’ISPAN, aujourd’hui opère une gestion technique des monuments historiques dans le département de l’Artibonite par l’entremise d’une antenne. Cette vision institutionnelle est l’expression de la détermination liée à la volonté de la nouvelle administration de couvrir le territoire national. D’ailleurs, ce qui est en conformité avec la mission de l’ISPAN. Bientôt, le sud du pays sera doté d’une antenne destinée à prendre en charge les biens patrimoniaux de ce département ainsi que ceux de la Grande Anse.

Pour y arriver, l’ISPAN compte sur le déploiement des 120 agents publics et fonctionnaires de carrière qui constituent aujourd’hui le personnel technique et administratif qu’il dispose.

Selon la loi cadre de l’ISPAN, sa structure organisationnelle est composée d’un Conseil de Direction qui comprend un Directeur Général, un Directeur Technique et un Directeur Administratif.

Le Directeur Général planifie, dirige, coordonne et contrôle les activités générales de l’ISPAN en vue de définir et de promouvoir les objectifs stratégiques et à long terme de l’institut sous l’autorité du Ministre de la Culture et de la Communication et selon ses directives. Le Directeur Général est président du Conseil de Direction.

Sous l’autorité du Directeur Général et selon ses directives, le Directeur technique est chargé d’établir et de veiller à l’application des normes techniques relatives à la sauvegarde du patrimoine culturel immobilier national.

Sous l’autorité du Directeur Général et selon ses directives, le Directeur Administratif est chargé de planifier, diriger, coordonner, superviser et contrôler toutes les activités liées aux ressources humaines, financières et matérielles.

Conclusion

La République d’Haïti est jalonnée des témoins patrimoniaux importants pour la mémoire identitaire de la nation. De la période précolombienne en passant par la traite négrière, la colonisation, l’esclavage et l’indépendance, Haïti est l’un des rares pays de la Caraïbe à posséder des strates de civilisation Amérindienne, Espagnole, Française, Anglaise et Africaine à la fois.

L’ISPAN qui est une institution spécialisée, a pour mission, et pour devoir, de divulguer, de promouvoir, de conserver, et de restaurer les manifestations physiques produites par ces différents civilisations afin de les transmettre en bon état de conservation aux générations futures.