Faire le bilan de l’inventaire du centre-ville historique de Jacmel revient à synthétiser toutes les données recueillies lors de ce travail de collecte sur l’ensemble des éléments de son patrimoine architectural. D’emblée, il faut noter que le bulletin priorise l’aspect mathématique de   l’inventaire dans sa dimension arithmétique. Autrement dit, ce texte omet volontairement certains aspects techniques du travail, comme la description architecturale et constructive des différents éléments du bâti, et ce, aussi importants soient-ils .

Ainsi, l’inventaire a permis de relever différentes données sur le bâti que l’institution a classé suivant des périodes structurelles importantes dans la constitution et l’évolution de la trame urbaine. En effet, cette cité qui a évolué en autarcie jusqu’au milieu du XXème siècle a été très
marquée par la période coloniale qui lui a légué un patrimoine militaire dont l’ancienne prison de la ville. Par la suite, il s’en est suivi une autre tout aussi structurante dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui, elle, s’est traduite par la construction d’entrepôts, de maisons à éléments  importés, de maisons vernaculaires, d’usine électrique, d’hôpital public, de ruelles en escaliers, de bâtiments publics; de captage et de distribution d’eau, d’organisation des services de voirie et de santé publique. Cette période est aussi marquée par la construction des bâtiments scolaires religieux, public et privé. Toute cette organisation sociale urbaine s’harmonisait avec des espaces de loisirs publics que sont la plage et la place.

Faire le bilan de l’inventaire du centre-ville historique de Jacmel revient à synthétiser toutes les données recueillies lors de ce travail de collecte sur l’ensemble des éléments de son patrimoine architectural. D’emblée, il faut noter que le bulletin priorise l’aspect mathématique de   l’inventaire dans sa dimension arithmétique. Autrement dit, ce texte omet volontairement certains aspects techniques du travail, comme la description architecturale et constructive des différents éléments du bâti, et ce, aussi importants soient-ils .

Ainsi, l’inventaire a permis de relever différentes données sur le bâti que l’institution a classé suivant des périodes structurelles importantes dans la constitution et l’évolution de la trame urbaine. En effet, cette cité qui a évolué en autarcie jusqu’au milieu du XXème siècle a été très
marquée par la période coloniale qui lui a légué un patrimoine militaire dont l’ancienne prison de la ville. Par la suite, il s’en est suivi une autre tout aussi structurante dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui, elle, s’est traduite par la construction d’entrepôts, de maisons à éléments  importés, de maisons vernaculaires, d’usine électrique, d’hôpital public, de ruelles en escaliers, de bâtiments publics; de captage et de distribution d’eau, d’organisation des services de voirie et de santé publique. Cette période est aussi marquée par la construction des bâtiments scolaires religieux, public et privé. Toute cette organisation sociale urbaine s’harmonisait avec des espaces de loisirs publics que sont la plage et la place.

Dans le périmètre considéré, deux mille sept cent quatre-vingt-dix-sept (2797) bâtiments ont été identifiés, à l’exception de ceux à l’intérieur des îlots n’ayant aucune façade sur rue. Cependant six cent quatrevingts (680) maisons et cinquante et un (51) entrepôts ont été sélectionnés à cause de leur caractère architectural, leur présence scénique dans le CVH, leur état de conservation et leur histoire spécifique. Une fiche d’identification a été associée à chacun d’eux. Aussi a-t-on classé les édifices de ce groupe suivant ces différentes typologies: maisons en bois, maisons en maçonnerie, bâtiments à devanture en maçonnerie et briques, maisons à devanture en fer et fonte, maisons en béton armé, maisons à étage, maisons en rez-de-chaussée et entrepôts, etc.
Un travail de catégorisation des bâtiments suivant des critères techniques très précis est effectué pour inventorier le bâti et identifier les ensembles, sous-ensembles, types, sous-types, les maisons à étage, maisons en rez-dechaussée et les entrepôts, maisons à deux façades et aux  angles, bref…

En fait, l’inventaire du centre-ville de Jacmel ne se veut pas un travail parfait. Est-ce pourquoi une étude de mise à jour est déjà à l’étude. D’ailleurs c’est une activité récurrente qui nécessite une mise à jour au fur et à mesure de l’évolution du paysage architectural urbain. Par contre, il tire son originalité du fait que le bâti du CVH n’est pas dissocié de son cadre urbain.

En réalité l’inventaire est couplé à une analyse urbaine en vue de faire une ‘’radiographie’’ de la ville, qui met l’accent sur le cadre de vie de la population dans le centre historique de Jacmel. Donc, on s’est penché sur l’état de conservation du bâti en relation avec la qualité de l’air, la salubrité, la gestion du centre-ville, le système de drainage, l’éclairage public, l’ambiance des rues, la pollution visuelle et auditive, la qualité des services et équipements urbains, les loisirs et espaces verts, etc.

On a dû faire face à différents obstacles qui n’ont pas été sans effet sur le livrable. Toutefois, ce document est produit suivant une méthode définie, avec la participation d’experts nationaux et internationaux qui se sont investis dans cette expérience pilote destinée à étoffer le dossier du
centre-ville historique de Jacmel sur la liste indicative du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
 

Leave a Comment